Gnadoe!

Gnadoeseries gnadoetiques de tous les jours

Vous avez dit #Gnadoè?

Illus 1Pour une fois je vais vous éviter le détour par les méandres et les noirceurs de mon esprit, il faut toujours battre le Gnadoè quand il est chaud. Ce ne sont certainement pas Sylvio, Kelly, Aphtal ou Manouchka qui vont me contredire.

Ce Gnadoè est relativement vieux, je ne savais juste pas où le faire sortir. Comme je suis sûr que vous allez vous en faire des porte-parole, je vais vous le confier.

Incivisme ? Mauvaise éducation ?

Vous est-il déjà arrivé, en pleine circulation, je parle aux mecs surtout, de vous faire dépasser par une fille, très jolie de dos. Une de ces « belles de loin » que vous vous refusez de laisser partir. Vous pressez alors votre zem, ou vous appuyez sur le champignon, c’est selon, pour la rattraper. Pas pour lui faire la cour hein, juste pour admirer une de ces créatures de notre Seigneur. Oh, qu’il est merveilleux notre Dieu.

Une de ces charmantes créatures est passée devant moi ce matin, comble de l’ironie, mon zem en vraie tortue, peinait à la rattraper. Souvent nous nous rapprochions d’elle, mais jamais nous ne la rattrapions. Au bout de 3 minutes de « catch me if you can », ma moto serre derrière la sienne à un feu rouge. Affaire ! Je m’apprêtais à louer le Seigneur (dans sa créature) quand, celle-ci se retourna et lâcha un crachat terrible sur la chaussée. Un de ces bons, beaux gros crachats. Je vous épargne les pensées qui assaillirent mon esprit… mauvaise éducation quand tu nous tiens.

Cet exemple pourrait vous faire rire, mais de plus en plus mes concitoyens prennent des libertés qui vous fendent le cœur.

Je passe sur le taximan qui jette des épluchures de banane en plein sur la chaussée. Lomé est en chantier, notre éducation et nos bonnes manières doivent l’être également.

Tes eaux sales, devant ma porte tu verseras…

Lomé est en chantier comme je disais, un de ces chantiers mal planifiés et qui n’en finissent plus, et quand il s’agit de retaper d’anciennes voies, les maisons environnantes doivent prendre de nouvelles habitudes. Je m’explique.

Les égouts de mon cher quartier, Eh Dieu…avant les travaux de réfection, c’était la merde. Les restes de pâte d’hier, le fufu que le même le chien refusait de manger, les cartons, les sachets plastiques, certains en faisaient leurs toilettes, pour les petites et grosses commissions. Ces égouts étaient également le garde-manger des fous du coin, bref…

Les anciens égouts furent les premières victimes de ce chantier. Le garçon naïf que je suis a pensé… enfin, mes gens apprendront à ne pas jeter tout et n’importe quoi dehors. En fait ça a marché, quelques semaines jours ?

Ils ont appris à filtrer leurs eaux usées, enfin certains. Les plus malins se contentaient juste de sortir verser leurs eaux parfumées et chargées devant la porte de leurs voisins, surtout ceux qui aiment faire la grasse matinée, ou qui n’inspiraient pas beaucoup de crainte.

… Ou dans les égouts à peine posés !

C’est ici que je me demande ce qui n’a pas marché, ce qui ne marche plus ou quelle case manque à mes compatriotes. La misère rend elle les Hommes stupides ?

Pourquoi ne sommes-nous pas en mesure de prendre soin de ce qui nous appartient ?

Bref, certains de mes cons de patriotes poussent le bouchon jusqu’à jeter leurs bêtises dans des égouts à peine posés et même pas encore raccordés au reste du système. En fait c’est comme verser de l’eau sur un toit en pente… (pareil que pour la cérémonie de sortie d’un enfant).

En gros ils/elles versent des choses qu’il ne faut pas (des choses pires que celles d’avant, parce que les nouveaux égouts sont plus grands), alors que ces dernières ne bougeront pas d’un centimètre.

Illus 2

La route au bord de laquelle sont placés ces égouts n’a même pas encore été réceptionnée…imaginez ce que cela donnera quelques mois après sa mise en service… Vous voulez y remédier? Hummm, je vous mets au défi de faire la leçon à quelqu’un que vous prendrez sur le coup!

Qu’est ce qui n’a pas marché?

 

Publicités

À propos de Cyrille Nuga

Petit blogueur deviendra grand, pourvu que lecteur lui prête critiques et/ou encouragements. Bienvenue dans mon exutoire...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le avril 4, 2014 par dans Gnadoe tout court!, Société, et est taguée , , , , , , .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

#Gnadoe

De Dakar à Douala, de Ouaga à Lomé, Gnadoe, Kpakpatoya, Kongossa, etc, etc.
%d blogueurs aiment cette page :